Les photographies apparaissant sur le site sont une gracieuseté de Madame Elzbieta Kuczynski.

 Accueil 
 Commentaires 
 Liens utiles 
 Plan du site 

 

Journal municipal

Pour recevoir le journal de la municipalité à votre adresse électronique, veuillez faire parvenir celle-ci à: adjointe.stluc@sogetel.net

 

Page précédente
Historique

«Un rêve, un pays, un village» 

Tels sont les mots qui tissent la trame de notre histoire...

Débutons maintenant l’histoire de la municipalté et mentionnons qu’au 19e siècle, les nouveaux territoires sont divisés en cantons.

Notre municipalité est née de l’union d’une partie du Canton Ware (Saint-Abdon) et d’une partie du Canton Standon.

Le Canton Ware est le premier à être habité. Les premiers pionniers arrivent en remontant la rivière Etchemin en canot et en empruntant le bras de la Petite Etchemin.

*Dès 1862, M. Nazaire Pouliot est le premier à s’y établir. D’autres familles suivent dont: Béloni Bisson, Louis Bisson, Octave Bisson, Joseph Loubier, Hubert Vachon et Octave Roy provenant majoritairement de Sainte-Germaine.

Le Canton Standon. La colonisation de ce canton se fait plus tard. C’est en 1911 que les premiers défricheurs s’y établissent. Cette région forme la partie Nord de notre municipalité.

Ces pionniers sont originaires des paroisses de Saint-Lazare, Saint-Damien, Saint-Nazaire, Saint-Léon-de-Standon etc.

Le premier arrivé est M. Joseph Marcoux qui avec sa famille s’établit dans le Rang #7 d’aujourd’hui. Le rejoigne les familles de: Joseph Goupil, François Bégin, Alfred Mercier, François Laflamme, Alphonse Chabot, Joseph Nadeau, Léon Boutin etc.

Village et Rang #8

En 1912, suite à la décision de l’archevêché de construire l’église au centre des deux Cantons, des familles principalement venues de Sainte-Germaine décident de s’y établir.

Ces premiers arrivants sont les familles de: Achille Gagné, Irenée Leclerc, Napoléon Gosselin, Léon Gagnon, François Fortin, Wilfrid Bégin, Joseph Perreault etc.

Plusieurs autres familles s’établirent dans les différents Rangs de la paroisse pour permettre à la paroisse de compter en 1951 le niveau le plus élevé de sa population soit 1203 habitants.

Les familles dominantes: Fortin, Vachon, Pouliot, Faucher, Bisson, Gosselin, Laflamme, Leclerc et Roy.

 

 Voici donc les faits saillants de notre histoire:

Été 1862: Nazaire Pouliot natif de Saint-Anselme arrive à Saint-Abdon

20 août 1866: Il épouse Célina Bisson à Saint-Malachie et 10 enfants naissent de cette union.

1909: Construction du premier moulin à bois par Joseph Jolin à Saint-Abdon.

1910: Première fromagerie à Saint-Abdon.

8 mars 1912: PAROISSE ÉRIGÉE CANONIQUEMENT

1912 à 1916: La paroisse est desservie par les curés des paroisses voisines.

 Rang# 9 par le curé de Saint-Léon-de-Standon et Saint-Abdon par le curé de Sainte-Germaine.

1913: Ouverture du premier magasin par Alfred Mercier.

1915: Construction du moulin à bois Goupil. (Canton Standon Rang #9)

Arrivée de la première institutrice: Mlle. Alice Ouellet.

1916: Début de la construction de l’Église-presbytère.

1917: Arrivée du curé fondateur: M. L’abbé J-Victor Rochette, accompagné des ses parents et de sa soeur Archange. L’Étage supérieur du presbytère sert de chapelle.Au premier plancher en plus d’y loger la famille, un local était réservé pour le bureau de poste et  la caisse populaire; desservie par Archange.

Changement de nom de la paroisse. De Saint-Abdon pour Saint-Luc à cause de la difficulté à prononcer et à orthographier. St-Luc en l’honneur d’un généreux donateur de Porneuf, M. Luc Gilbert.

Construction du premier moulin à bois de François Fortin au village, incendié en 1942 et reconstruit la même année pour fermé en 1963.

9 août 1917: Premier baptême : «Lucienne» fille d’Amanda Larochelle et d’Alphonse Goupil.

20 décembre 1917: Première sépulture: « Joseph Fortin» veuf d’Aurélie Goupil.

18 mars 1918: Fondation de la caisse populaire de Saint-Luc. Le président est J-Victor Rochette, curé de la paroisse.

28 mai 1918: Premier mariage: Marie-Odina Bisson et Auguste Bernard.

1919: Construction de l’école du village (futur couvent) 34’ x 34’ au coût de 3 200.$ par Joseph Fortin de Sainte-Germaine.

7 octobre 1919: Par décret, les pionniers de Saint-Andon sont annexés à la paroisse de St-Luc.

1920:  Installation d’un téléphone rural.

Été 1921:Déplacement du cimetière à la demande du curé Rochette. De l’arrière de l’église à un terrain cédé gratuitement par François Laflamme (père) sur la rue de la Fabrique. 

27 juin 1921: Décès de Célina Bisson à l’âge de 76 ans. Inhumée au cimetière de Saint-Luc.

12 août 1921: ÉRECTION CIVILE DE LA MUNICIPALITÉ

Premier maire: Michel Larochelle

Premier secrétaire-trésorier: Wilfrid Bizier (1921-1940)

Premiers conseillers municipaux: Alarie St-Hilaire, Joseph Faucher, Alphonse Marcoux, Joseph Bédard, Fortunat Pouliot et Gaudias Leclerc.

27 septembre 1921: Première réunion du Conseil.

1923: L’abbé Rochette quitte et est remplacé par l’abbé Désiré Chabot, natif de Saint-Lazare.

Élection des premiers marguillers: Béloni Bisson, Arthur Marcoux, Stanislas Pouliot, Alfred Mercier, Gaudias Leclerc et Émile Mercier

20 février 1923: Décès de Nazaire Pouliot à l’âge de 80 ans inhumé au cimetière de Saint-Luc.

1925: Construction de la première église.

Mlle. Alice Ouellet est la première à toucher l’harmonium.

1927: Première citoyenne de Saint-Luc à entrer en religion: Mlle. Régina Laflamme (Soeur Sainte-Louise-du-Sacré-Coeur)

1927-1936: 23 fours à charbon furent construits sur le territoire de la municipalité.

1929: Ouverture du premier magasin général par Alphonse Chabot.

1930: Don à la Fabrique par Alphonse Chabot d’un «Corpus Christi» ainsi que deux statues par l’abbé Rochette pour le nouveau cimetière.

26 septembre 1930: Premiers pas vers la création de l’aqueduc municipal pour le village.

1933: Départ du curé Chabot, remplacé par l’abbé Pierre Fortier natif de Saint-Évariste de Beauce.  

17 juillet 1936: L’Église et le presbytère sont la proie des flammes. Jusqu’à Noël, les offices religieux furent célébrés à l’école du village.

Automne: Reconstruction de la seconde église (en pierre des champs) ainsi que du presbytère.La construction est terminée pour la messe de minuit de Noël en 1936.

 1937: Ouverture de lots de colonisation au Rang 6, 10 et 12.

1940:Ouverture du premier restaurant par Joseph Pouliot, Réal Fortin et Joseph Bisson.

1941: Départ du curé Fortier, remplacé par l’abbé Isidore Pelletier, natif de Sainte-Anne de la Pocatière. 

1942: 25e anniversire de l’érection canonique de la paroisse. Pour commémorer, installation d’un calvaire à Saint-Abdon.

           Grâce à Mme. Irenée Laflamme (Alice Gosselin) les femmes de la paroisse profitent d’un Cercle des Fermières.

1943:Arrivée des religieuses N.D.P.S. au couvent. 1ère Directrice: Sr. St-Joseph du Sacré-Coeur.

1944:  Roger Laflamme ouvre un magasin général. Ce magasin est ouvert jusqu’en 1978.

1945: Ouverture du premier garage par Rosaire Jolin.

1er novembre 1945: Demande d’électrification du village qui ne se fera qu’en 1948. Le rang 7 en 1949, le rang 9 en 1951 et les rangs 6, 10 et 12 en 1953.          

1947:Don à la Fabrique par François Fortin d’un monument du Sacré-Coeur installé devant l’église. 

1948: Éclairage des rues du village. 7 lampadaires.

1952: Construction du collège au village.

          Ouverture d’une épicerie-boucherie par Florent Jolin et Lorrette Sévigny.

1er juin 1952: Incendie d’une maison dans le rang 12; 7 enfants périssent (famille Augustin Lessard)

1953: Agrandissement de l’église au coût de 63 169.00$

1956:Ordination sacerdotale de l’abbé Rémi Giroux, natif de Saint-Luc-de-Bellechasse.

           Léonard Leclerc se mérite la médaille d’argent du «Mérite Agricole».

1957: Rosario et Louisette Jolin ouvrent le premier hôtel à Saint-Luc-de-Bellechasse.

1959: Alexandre Goupil se mérite la médaille d’argent du «Mérite Agricole».

          Premier Carnaval ( 1959-1984)

1960:Départ du curé Pelletier, remplacé par l’abbé Rosario Doyle, originaire de la Beauce.

           Création de la première bibliothèque au sous-sol de l’église.

           Début de l’ouverture des rangs en hiver.

1962: Ouverture d’une coopérative, restera ouverte jusqu’en 1983.

Juin 1963: Départ des religieuses et fermeture des écoles de rangs.

Novembre 1963: Ouverture de la nouvelle école au village regroupant tous les élèves du primaire: 201 élèves

1964: Formation d’un Club Sportif, le président est Rosario Jolin.

1965: Départ du curé Doyle, remplacé par l’abbé Amédée Busque, natif de Beauceville.

1967: Départ du curé Busque, remplacé par l’abbé Robert Bilodeau, natif de Saint-Louis-de-Gonzague.

1973: L’abbé Bilodeau nous quitte et sera remplacé par le dernier curé résident l’abbé Fernand Perron. (1973-1992)

10 Mars 1975: Lucienne J. Mercier avec des compagnes fondent le Club de la Fraternité (Âge d’Or)

1979: Rénovation intérieure de l’église au coût de 23 053.47$

1981:Rénovation extérieure du presbytère au coût de 22 630.00$

          Agrandissement du cimetière.

21 Juillet 1983: Une tornade frappe la municipalité.

1984:Début des travaux de construction du H.L.M. de 10 logements.

12 Mai 1984: 5 filles de M.Mme. Rosario Faucher font baptiser leurs bébés en même temps.

20 Septembre 1985: Inauguration du H.L.M. 

1986: Construction à l’automne du garage municipal.

1987: Saint-Luc-de-Bellechasse fête le 75ième de la fondation de la paroisse (1912-1987) du 4 au 12 juillet.

Été 1990:Construction aqueduc et égoût.

1993:  Vente du presbytère à la Fondation Lucille Perreault.

1994: Juin: Fermeture de l’école.

1er Juillet 2002: pluie diluvienne 

Été 2003:Aménagement des sources.

               Route Saint-Luc/ Ste-Justine.

Avril 2005: Création des armoiries municipales

2007:Achat d’un terrain pour «Parc Municipal»

Juillet 2007:Installation de l’enseigne municipale

Décembre 2007:Achat camion bleu municipal (Inter 2007)

Été 2008:Rénovations au Centre communautaire (Phase 1)

               Achat de la Caserne Incendie

               Relocalisation du bureau municipal au Centre communautaire

20 septembre 2008: Inauguration de la Caserne Incendie

2010:Conception de la Galerie des Maires

         Rénovations au Centre Communautaire (Phase 2)

10 juillet 2010: La BIBLIOTHÈQUE l’ÉVEIL fête son 30e anniversaire.

Été 2011:Construction du Parc Éolien Massif du Sud (38 éoliennes) pour mise en service en décembre 2012.

                 Reconstruction du pont du Rang 7

                 Réfection des bandes de la patinoire extérieure (40 000.00$)

                 Politique familiale municipale.

28 septembre 2011:ouverture du centre de Conditionnement physique

2012:Centenaire (1912 à 2013) du 19 au 23 juillet

À suivre... 

 

 

 

 

 

 

 
Répertoire des employeurs Métiers et carrières
Programme Accès-loisirs Les Etchemins
Rôle d'évaluation foncière
Procès-verbaux
Événements
Calendrier
Journal
Album photos
Transportautonomie.com